Souscrire à la newsletter

THE WARLOCKS, TOUT FRAIS ET EN LIVE

Photo : Greg Q

Photo : Greg Q

Tournée européenne, réédition de leur premier album Rise And Fall et de leur premier EP et préparation d’un nouvel album… Les américains de The Warlocks ne chôment pas (comme d’hab). Après un passage chez nos cousins de rigueur Grands Bretons, ces génies du psyché  sillonnent actuellement la France. A ne pas rater…

Les Warlocks à Tulle ou à Tourcoing… On pourrait ne pas le croire. Car, primo, la tournée a failli ne pas voir le jour (trouver un batteur deux semaines avant de partir, pas facile) et puis, mauvaises langues que nous sommes, on imaginait pas ce groupe pouvoir enchaîner autant les dates de concerts dans tout ces bleds de France. Mais tant mieux pour eux et pour nous par la même occasion. Les californiens sont donc en Europe pour faire la promotion d’une (superbe) réédition qui sort sur leur propre label Zap Banana Records : Rise And Fall, EP’s And Rarities, soit leur premier album et leur premier EP, des perles qui ne sont plus éditées depuis longtemps. Le tout est fraîchement et franchement remasterisé et agrémenté de morceaux inédits (comme le magnifique « Turn The Radio On » ou « Jam Of The Druids », jam de six minutes comme ils savent si bien faire). On a donc droit à tout le Warlocks de la première heure, caverneux, rock’n'roll, rappelant le Velvet période White Light, White Heat et ne laissant présager qu’un avenir tout aussi alléchant. Et en super bonus, les démos des classiques « Shake The Dope Out » et « The Dope Feels Good » qui figurent sur leur chef d’oeuvre Phoenix. Pas de quoi fouetter un chat, certes, mais c’est assez inhabituel et amusant de les entendre jouer sans fuzz ou reverb.

Avant un nouvel album qui devrait nous tomber dans les mimines courant 2011, on (et ensuite les suisses, les italiens et les allemands) va pouvoir en profiter pour aller se faire plaisir aux yeux et aux oreilles en concert. Car c’est un fait, les Warlocks sont un « must see » en 2010. L’occasion aussi de voir à quoi ressemble le « nouveau »  groupe. Bobby Hecksher est toujours épaulé par JC Rees à la guitare et Mimi Star à la basse, mais de nouveaux petits gars sont à la guitare et à la batterie. Point de formation comme avant -c’est-à-dire avec deux batteurs, à l’horizon. Marf… On ne peut pas tout avoir…

The Warlocks : Rise And Fall, EP’s And Rarities chez Zap Banana Records/Differ-Ant.

En tournée dans toute la France, le 25 novembre à Bordeaux et le 26 à Boulogne-Billancourt (seule date parisienne). Plus de dates sur leur site internet thewarlocks.com et sur leur myspace.

Adrien Toffolet

Laissez une Réponse