Souscrire à la newsletter

DISAPPEARS: Love Drug

Après « Replicate », on se laisse emporter par un « Love Drug » hypnotique avec le shoegaze-garage de Disappears qui s’offre un membre de luxe, le bien nommé Steve Shelley les cocos.

On reste dans une ambiance images qui bougent tellement qu’on comprend pas bien ce qui se passe, mais c’est sympa:

Disappears – Love Drug from Michael Mayer on Vimeo.

Et parce que ça vaut vraiment le coup de payer sa place de concert, allez donc voir Disappears:
le 11.07 au point for à Paris, et le 12.07 à l’iboat à Bordeaux.

Laissez une Réponse