Souscrire à la newsletter

Pop

Electric Mop, c’est Bettina et Emiliano à la production. Un duo en studio, couple à la ville, signé chez les défricheurs de Chief Inspector.Un label qui définitivement sait y faire en sortie surprise, la preuve avec ce drôle d’objet sonore. Drôle parce qu’on y rigole, ce qui pour une musique libellé « Pop » n’est pas si fréquent. « Rock One » est marrant avec son psychédélisme de snuff-film et ses chants diphoniques broyés dans un vocoder. « Boys », bande-son idéale pour un épisode pirate d’Itchy & Scratchy rétamés aux amphét’, est plutôt poilant. Même eux se fendent la pipe sur « Bobby The Dog ».
Mais Pop est drôle surtout parce qu’à l’époque de la gloire fluo de la musique sans fond, on ne boude pas notre plaisir à secouer la tête et les guiboles sur ces sons foutrement datés, et à contrario de la hype ambiante autrement plus décadents, moins dégénérés. La frontière entre les deux est ténue mais ils la tiennent (certes « Dear Uncle Huguette » laisse perplexe).
Oui, à l’heure où les Jeunes Gens Mödernes repointent leur nez encore bien poudrés, où les noms des disparus – Pacadis, TGV, Néplin, Mathématiques Modernes…- n’ont jamais paru aussi vivants (merci Born Bad records, merci Miss b. ), c’est assez cocasse d’écouter Pop foutre son petit bordel à grand renforts de Farfisa (un Profesional 88 !!), de Minimoog, de Korg MS 20, enroulant dans leurs bloucles 80s délurées qui voudra bien jouer à touches-yéyés avec son voisin ou sa cousine.
Alors j’entends déjà les braqués du progrès, chantres mous de la marche en avant : « mais ,la plus-value là-dedans, hein ? ». Evidemment que ce n’est pas la musique du millénaire. Mais sincèrement et pour finir là-dessus, à force d’entendre partout qu’à vouloir jouir sans entraves ce sont nos lendemains qui vont déchanter, on est bien heureux d’avoir trouvé de quoi tenir au moins jusqu’au petit matin. Et tant pis si, comme le dit Darc, il sera  » sale/Et (que) nos rêves s’y sont brisés », on aura au moins tenu et essayé de continuer. C’est d’ailleurs tout ce qu’on souhaite à Electric Mop, tenir et continuer.

Laissez une Réponse