Souscrire à la newsletter

SOUND AND VISION : THE WHITE STRIPES

Hormis une poignée d’albums de blues rock parmi les plus percutants des années 00, Jack et Meg White, alias feu The White Stripes, ont laissé une image forte à ce début de nouveau millénaire. Du rouge, du blanc, du noir, et pas mal de digressions autour. Lecture subjective du legs visuel du duo de Détroit à travers ses pochettes, ses photos et ses multiples influences.

LE ROUGE, LE BLANC, L’ENFANCE, DE STIJL & SAUL BASS

01. Un « peppermint ».
02.
Le groupe avec ses instruments.

03. Le Père Noël dessiné par Haddon Sundblom pour Coca-Cola aux couleurs de la marque.
04.
L’ »uniforme » du groupe.

05. « Arithmetische Compositie » de Theo van Doesburg, membre du mouvement De Stijl.
06.
Le clip de « Fell In Love With A Girl » réalisé par Michel Gondry.


07. La chaise « Rouge et bleue » dessinée par Gerrit Rietveld, un des premiers objets du mouvement De Sitjl.
08.
La pochette de l’album « De Stijl ».


09.
Le logo du mouvement Bahaus.
10.
La pochette de « Aluminium », projet philharmonique des White Stripes.


11. L’affiche de « Vertigo » d’Alfred Hitchcock dessinée par Saul Bass.
12. La pochette de l’EP « Let’s Shake Hands ».


13. L’affiche de « The Man With The Golden Arm » d’Otto Preminger dessinée par Saul Bass.
14. La pochette de l’EP « The Hardest Button To Button ».

LE CHIFFRE 3 :


15. La pochette de « Icky Thump ». 3 personnes : Jack, Meg et une femme de dos au second plan. Photo en noir et blanc, étiquette rouge.


16. La pochette de « White Stripes » : 3 photos, fond rouge, Jack et Meg habillés en rouge et blanc, le noir de la pellicule photo.
17. La pochette de « White Blood Cells » : fond rouge, Jack et Meg habillés en rouge et blanc, 6 (3×2) hommes en noir.

18. La pochette de « Elephant » : fond rouge, Jack, Meg, un ampli noir.
19.
La pochette de « Get Behing Me Satan » : Fond rouge, Jack et Meg habillés en rouge et noir, 3 éléments blanc (pomme, journal et micro).


20. Le logo du label de Jack White « Third Man Records ».
21. Autographe de Jack White (« Jack White III »).


Audrey Elbaz

3 Réponses to “SOUND AND VISION : THE WHITE STRIPES”

  1. Jesse Towsen dit :

    Ça c’est une belle collection d’images d’un grand groupe de rock. Merci!

    C’est triste, bien sûr, mais on ne peut pas se plaindre, je pense. C’était une bonne carrière, et je suis heureux qu’ils ni deviendront vieux ni perdront de leur charm.

    Mais oui, c’est triste. J’ai écrit une nécrologie sur mon blog aussi: http://bit.ly/g1N6Ky.

Laissez une Réponse