Souscrire à la newsletter

LE RETOUR DU JEUDI #4

BILLET ROUX

Chaque semaine, le « Billet Dur » des Inrocks prend des risques insensés au nom de la liberté d’expression et du courage idéologique. Chez VoxPop, cela nous a galvanisé. Désormais nous n’avons plus peur, nous brisons les tabous, dégommons l’hypocrisie. Notre première victime s’appelle Adolf Hitler et autant dire les choses, on la plaint.

Cher Adolf Hitler,
Quand c’est trop, c’est trop, il faut que ça sorte un bon coup. Ça fait maintenant 80 ans que ça a commencé cette histoire et personne ne dit rien. Moi ça me bouillonne là-dedans comme un bouillon Maggi. Tu veux que je te dise, mec ? T’es un con. Bam prends-toi ça dans les dents. D’ailleurs, tes dents, on les voit pas beaucoup et tu sais pourquoi, petit boloss ? Parce qu’on voit rien que ta sale moustache. Et avec ta sale moustache tu ressembles à Freddie Mercury. OUAIS MEC FREDDIE MERCURY LE GROS GAY DE WE ARE THE CHAMPIONS. Et allez ! Tu la sens monter, la vague ? Tu l’entends le bruit de la révolte de la rue du retour de bâton de la hype ? T’as beau rassembler deux-trois gusses fringués comme des Drums qui font même pas de la bonne musique et leur faire lever le bras en rythme, bah tu sais quoi ? Même David Guetta te met à l’amende. Sauf que j’irai jamais te voir au Point FMR quand t’arrêteras la politique, le Dolf. Parce qu’on parle, on parle, mais on oublie ce qui est vraiment important : la politique, ex-aequo avec l’insurrection et les Smiths. Je les ai bien matés, les manuels d’histoire, Stachemou, et sur le Coran de la Mecque, ce que t’as fait, ça se fait aps’. Alors je les vois venir d’ici, les bien-pensants : « Ouiiii, tu vas trop loiiin, tu déraaanges, tu dis tout haut ce que tout le monde pense tout baaas, tu grattes là où ça fait maaaal et bla bla bla…» Sauf que c’est mon job. Occupy Reichstag les gars ! L’histoire est en marche et rien ne nous arrêtera. On est des millions à penser que t’es un putain de Nazi. C’est beaucoup. Alors maintenant, t’arrêtes.

Henry Leconte

PS : Attends de passer chez Ruquier et tu vas voir comment elle va te le dégommer, ton bouquin, Audrey Pulvar.

4 Réponses to “LE RETOUR DU JEUDI #4”

  1. Franck dit :

    N’est pas Christophe Conte qui veut…

  2. jvc dit :

    Je crois franchement que l’auteur du billet s’en branle.

  3. Franck dit :

    Heureusement.

  4. J. dit :

    Très bon! Bravo!

Laissez une Réponse